decouverte-silk-road

Découverte du site internet Silk road

Silkroad est un marché noir numérique du web profond. Il s’agit d’une plateforme de vente de drogues sur le réseau Tor. Le fait de fonctionner sur le darkweb permet aux acheteurs et vendeurs de faire leur boulot complètement sous couvert de l’anonymat. Le site a été découvert par le FBI et mis hors ligne en 2013. Mais le même pseudo Dread Pirates Roberts ouvre une nouvelle version quelques semaines plus tard avant une autre fermeture du FBI le mois de novembre 2014.

Qu’y a-t-il dans ce silkroad et comment l’a-t-on découvert ?

L’Url de ce site de vente de stupéfiants possède évidemment l’extension .onion. Il se focalise notamment sur le commerce de biens et de services illicites, comme la vente des armes, des drogues, de faux-papiers. Ceux qui souhaitent pirater les pages facebook et twitter d’une personne peuvent également y trouver des prestataires offrant ce genre de services. Silkroad se réserve le droit de censurer la vente de certaines services tels que les cartes volées, ou la pédépornographie. En 2012, les armes ne sont plus vendues sur le site.150 000 utilisateurs se servaient de ce site qui engrangeait 6,4 millions d’euros par mois.

Le patron de la première version connu sous le pseudo de Dread Pirates Roberts s’appelle Ross William Ulbricht. Les étapes que le FBI a suivies pour parvenir à ce cerveau demeurent vagues et simples. Le bureau d’investigation a déclaré qu’il a exploité une faille dans la configuration du Silkroad en se connectant en tant que client. L’agent Tarbel qui a mené l’enquête a ainsi remarqué que l’une des adresses IP permettant la connexion conduit à un hébergeur commercial localisé en Islande. Les Etats-Unis ont sollicité ensuite une aide judiciaire aux responsables islandaises. Ces derniers ont noté que le serveur en question administrait d’importants volumes de trafic sur le darkweb. Ils ont donné au FBI l’historique et le contenu des connexions. Ensuite, le FBI a pu récupérer l’adresse du patron du silkroad grâce à l’intermédiaire d’hébergement du site qui lui permet la location du serveur islandais. Les polices ont par la suite arrêté Ross Ulbricht alors qu’il se connectait avec son ordinateur dans une bibliothèque de San francisco. Il est condamné à perpétuité.

Pour la seconde version du site, en s’infiltrant dans l’équipe d’administration du site hautement protégé, un policier du FBI a réussi à faire des enquêtes jusqu’à la source. L’enquête en elle-même a fait appel à une centaine d’agents FBI qui travaillent sous couverture. Elle a conduit au créateur du site, un jeune Américain âgé de26 ans du nom de Blake Benthal. Son arrestation s’est déroulée le 5 novembre 2014 à San Francisco, à Californie. Les accusations qui pèsent sur lui sont nombreuses : trafic de stupéfiants, piratage informatique, commerce de pièces d’identité frauduleuses, blanchiment d’argent.

silk-road

Fonctionnement du silkroad

En fait, le site ne vend pas en direct ces prestations mais met en relation les vendeurs et les potentiels acheteurs en proposant une méthode de paiement basée sur un système fiduciaire avec le bitcoin. Ainsi, dès lorsque la personne reçoit le service, le montant de l’achat est bloqué. En cas de litige, les administrateurs règlent la question. Enfin, pour la petite histoire, depuis son ouverture en2011, Ross Ulbricht avait récolté une fortune de 18 millions de dollars sur son site.